Live 11 arrive ! (Partie 3)

Dernière mise à jour : mars 2


Je n’ai pas encore pris le temps dans les deux premiers articles de vous parler des périphériques de Live 11 et j’aimerais m’attarder un moment pour vous parler de trois d'entre eux qui ont été repensés et améliorés.


1] REDUX


Ce petit effet audio très utile est en train de vivre une petite révolution à travers Live 11. On s’en est beaucoup servi pour détruire des sons (pour les plus violents d’entre nous) ou leur donner un petit aspect vintage 8-bit (pour les plus raisonnables).

On a dorénavant beaucoup plus d’options à disposition, dans un périphérique qui reste toujours simple et agréable à utiliser.

La réduction de « sample rate » a changé un peu de concept dans la mesure où on sait maintenant quelle est notre nouvelle fréquence d’échantillonnage, un Dry/Wet a aussi été ajouté donc plus besoin de s’en créer un nous-même, et deux filtres (un en entrée et un en sortie) viennent compléter la série des nouveautés bien utiles.

Ensuite deux nouveaux paramètres font leur apparition : Jitter et Shape.

Jitter vient ajouter un peu de random à notre fréquence d’échantillonnage, créant des sons moins statiques et surtout un peu plus large (une belle image stéréo se crée lorsqu’on augmente Jitter à partir de 50%).

En augmentant la valeur de Shape, on va adoucir la distorsion très numérique générée par une baisse drastique de la résolution. Couplée au filtre « Post », on peut obtenir des distorsions de type Fuzz dégoulinantes qui émuleraient du matériel audio bien cassé.


Testez donc ce réglage sur une guitare ou une batterie :




2] Chorus-Ensemble


L’ancien effet audio Chorus a été complètement repensé et ça fait beaucoup de bien! Le visuel est très bien adapté et plus simple à comprendre. On voit deux sinusoïdales qui représentent les délais de notre signal d’origine et on peut interagir directement avec notre souris.

On a maintenant le choix entre trois modes et ça rend cet outil super versatile :Le mode « Classic » (semblable à l’ancien effet), le mode « Ensemble » (3 signaux délayés au lieu de deux, ce qui donne des modulations encore plus riches) et le mode « Vibrato » (qui fait varier la hauteur de notre signal de manière périodique et peut donner une touche très vintage avec des réglages subtils).

Un potentiomètre « Warmth » vient ajouter, comme son nom l’indique un peu de chaleur au son et j’avoue que c’est un des ajouts que je préfère (je me sers de ce périphérique parfois uniquement pour ce réglage!)




3] Phaser – Flanger


Ce nouveau périphérique en regroupe en fait deux anciens et ajoute même un troisième mode (« Doubler »), rendant cet effet audio complètement fou!

Il est aussi très ludique, permettant – pour ceux qui ont toujours eu un doute – de bien entendre et comprendre la différence entre un phaser et un flanger. Passez de l’un à l’autre en tendant l'oreille et tout sera plus clair.

Pour chacun des modes, les réglages sont aussi simplifiés et rendent ces effets beaucoup plus accessibles. En mode « Phaser », on peut maintenant avoir accès à 42 « notches » (là où la limite était de 8 avant) – les notches étant les filtres rejecteurs de bandes – et on atteint des sonorités assez incroyables.

Testez le réglage ci-dessous sur un synthé ou une guitare (il sera aussi présent comme « preset » dans les packs gratuits que je suis en train de préparer) :


Le mode « Flanger » est simplifié, on choisit simplement un temps de délai puis on joue avec la vitesse de modulation et le montant de modulation. La commande « Feedback » fait ressortir les fréquences aigües et peut apporter une touche métallique quand on le pousse un peu.




Le mode « Doubler » est, quant à lui, tout nouveau, et il sert donc à doubler le son et le délayer d’un certain montant de temps (entre 20 et 150ms) et de le faire moduler. Bien sûr le fait de modifier le temps de délai fait bouger le pitch et c’est génial!!




Bien sûr on retrouve le bouton « Warmth » déjà présenté dans la description de l’effet « Chorus-Ensemble » .


Dernière chose et pas des moindres, un petit monde caché s’ouvre grâce à la petite flèche qui se trouve à côté du nom de l’effet. On y retrouve un suiveur d’enveloppe (essayez ça avec le mode « Doubler », personnellement j’ai bloqué environ 30 minutes juste là-dessus), les réglages du LFO1 (qui est en fait composé de deux LFOs) et même un second LFO (qui serait donc un troisième?) qui se retrouve mixé avec le premier (fou). En espérant que ces dernières phrases étaient lisibles.

En image c'est peut-être mieux:



Et vous savez quoi? On se retrouve très bientôt pour une partie 4 (car non ça n’est pas encore fini). En attendant, amusez-vous bien et n’hésitez pas à m’écrire pour toutes questions ou commentaires.


À bientôt!

73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout